FAJ (Fonds d’Aide aux Jeunes)

Pour qui ?

Le Fonds d’Aide aux Jeunes est une aide ponctuelle, destinée aux jeunes de 18 à 25 ans (18 à 24 ans révolus), français ou étrangers en situation régulière, résidant sur le Pays de Redon et Vilaine et qui connaissent d’importantes difficultés financières relatives à la subsistance ou à la réalisation de leur parcours d’insertion.

Comment ?

Le conseiller de la Mission Locale évalue la demande du jeune et constitue un dossier de demande d’aide financière, si tous les critères d’éligibilité sont respectés.

La demande d’aide peut concerner :

– l’insertion professionnelle (transport, vêtements professionnels,…), l’accès à l’emploi ou à une formation

– l’insertion sociale, des frais liés à la vie quotidienne

Après étude du dossier, le comité d’attribution mensuel de Fonds d’Aide aux Jeunes, présidé par le Conseil départemental, se réserve le droit d’accepter, de différer, de refuser la demande.

Le FAJ n’est pas un droit.

Cette aide est attribuée si tous les droits aux prestations légales sont ouverts. Elle est modulable en fonction de la situation du jeune. Celui-ci est informé des conditions d’attribution, des motifs de refus ou de suspension.

Contrat de Soutien à l’Autonomie des Jeunes (C.S.A.J.)

Le Conseil départemental de Loire-Atlantique a mis en place une aide spécifique pour les jeunes ne bénéficiant pas d’un soutien familial effectif afin de les aider ponctuellement à réaliser un projet (logement, santé, formation, emploi….). Les bénéficiaires doivent être âgées de 18 à 25 ans (16 et 17 ans par exception).

Le CSAJ est tout d’abord un accompagnement sur mesure par un professionnel de la mission locale qui accompagnera le jeune tout au long de son projet.

Une aide financière adaptée au projet pourra être sollicitée.

Le CSAJ peut être renouvelé une fois ou davantage de manière exceptionnelle.

Le projet est présenté à la Commission locale d’attribution (CLA) qui décide ou non de l’aide qui sera octroyée par le Conseil départemental. Les demandes de renouvellement sont étudiées par la Commission départementale d’attribution (CDA).

Chèque mobilité

Le chèque mobilité est une aide financière ponctuelle destinée aux jeunes âgés entre 16 et 25 ans, résidant sur le Pays de Redon et Vilaine et devant se déplacer en dehors de son bassin d’emploi.

Objectifs de l’aide ?

Aider les jeunes à couvrir leurs frais de transport liés à une démarche d’insertion professionnelle.

FIPJ (Fond d’Insertion Professionnelle pour la Jeunesse)

Actions d’accompagnement individuel ou collectif de jeunes en difficulté afin de favoriser leur inscription dans les réseaux locaux et dans un parcours d’insertion adapté à leur situation.

Le but ?

Favoriser l’insertion sociale et professionnelle des jeunes à partir de 16 ans

Public prioritaires.

Pas de critères d’âge, mais jeunes en insertion sociale et professionnelle dont la couverture des besoins est inexistante

Nature des aides

Le conseiller de la Mission Locale évalue la demande du jeune et constitue un dossier de demande d’aide financière, si tous les critères d’éligibilité sont respectés.

– Aides financières d’urgence pour faire face à des besoins de première nécessité

– Aide à la mobilité : financement code de la route, BSR…

– Aides financières sous forme de subvention pour aider à la réalisation du projet d’insertion défini entre le jeune et son référent dans le cadre d’un accompagnement personnalisé vers l’emploi et la formation.

– Actions d’accompagnement individuel ou collectif de jeunes en difficulté afin de favoriser leur inscription dans les réseaux locaux et dans un parcours d’insertion adapté à leur situation.

Le FIPJ n’est pas un droit.

Cette aide est attribuée si tous les droits aux prestations légales sont ouverts. Elle est modulable en fonction de la situation du jeune. Celui-ci est informé des conditions d’attribution, des motifs de refus ou de suspension.